FDTS#9 The Nunk et Le 61Crew

par Babel

AdnMusicProd s’associe avec Fais Découvrir Ton Son pour vous livrer régulièrement des interviews d’artistes indés !
The Nunk & le 61Crew est né sous l’impulsion de deux frères, Toops et Math. Ainsi que Crusher, leur ami d’enfance guitariste. Ils forment le collectif Le 61crew, car originaires de Flers (dans le 61 donc).
Créatif et exigeant, le groupe se joue des genres qu’il mélange sans complexe dans ses compositions et fait ainsi de sa musique - pourtant très introspective - une fenêtre ouverte sur le monde et un véritable hommage aux sons et aux rythmes.

De belles rencontres musicales avec Winston McAnuff (The Nun and the Preacher) et Peeda (Atarashii Beddo) ou encore Patrick Dietsch-ex Martin Circus (The Sight). Certaines de ces collaborations figureront sur leur projet de premier album intitulé « The Geisha Nun », à venir en 2014. Musicalement, la formation est bercée par des influences multiples dont résulte cette musique hybride, savant mélange d’electro, de groove et de rock. L’auditeur avisé pourra reconnaître des références à Frank Zappa, Dead Can Dance, ou encore Massive Attack, Dorothy Ashby ou Funkadelic... Et c’est avec audace qu’ils revisitent deux classiques, Black Sabbath "Planet Caravan" ainsi que Gojira "Indians".
 
formation scénique :
 
Toops : guitares/basse/claviers
Math : batterie, guitares, basse
Florent : violoncelle, percussions, choeurs
Greg : claviers, guitares, choeurs
Paul : batterie, guitares, claviers, choeurs
Claude Ursula alias The Nun : voix (chant et spoken word)

Salut The Nunk & Le 61 Crew !

Hello !

En quelques mots, parlez nous de vos premiers pas dans le monde de la musique ? Qu’est ce qui vous a motivé à faire de la musique ?

Notre père faisait de la musique, j’ai voulu tester sa guitare acoustique et jouer les morceaux que j’aimais et écoutais. Étant fan de métal (metallica) j’ai continué tout naturellement avec l’achat d’une guitare électrique, Math (mon frère) s’est tourné vers la batterie pour former notre premier groupe en 95 et jouer sur des scènes locales, souvent avec les moyens du bord.
Puis, nous avons continué en formant le 61 crew, un collectif d’amis d’enfance (Math, Crusher, Toops, David...) issus de nos groupes de métal respectifs afin de créer des instrus plus larges à l’image de nos goûts bien plus éclectiques (groove, rap, soul, jazz, blues, bossa) que cette musique dans laquelle on se sentait un peu à l’étroit, prisonniers des codes (basse guitare batterie).

Quel est votre parcours ? premières scènes, premiers enregistrements ?

Afin de se débrouiller tout seul sans aucune aide extérieure je décidai de faire une formation d’ingénieur du son pour enregistrer et mixer tous ces morceaux pendant que Math poursuivait sa formation de batteur à la MAI de Nancy (Music Academy International).
A l’époque, je travaillais pour des labels et maisons de disque à Paris et découvris les facettes du bizness de la musique : formatage des chansons pour les radios, avis intrusif des directeurs artistiques qui expliquent aux artistes quoi et comment faire puisqu’ils "savent" ce que veut le public, trucages son grâce à l’ordinateur (on peut maintenant copier, recaler, accorder les voix des chanteurs et instruments pour pallier, bien souvent, au manque de créativité, de technique des instrumentistes, sans prendre de risque en suivant les "recettes" des tubes internationaux pour vendre plus).
Étant seuls et multi instrumentistes nous avons joué nous même tous les instruments en mêlant tous les genres sans se poser de questions ni de limites enregistrant et mixant nous même en studio et "home" studio.
Tout naturellement, nous décidâmes de trouver une voix pour poser sur ces instrumentaux et Thomas (Crusher) fit la rencontre de Claude Ursula a.k.a. The Nunk via le site myspace sur lequel nous avions posté quelques uns de nos morceaux notamment "sunday morning" qui fut le premier d’une longue série et marqua le début de notre collaboration.
Après avoir créé un album entier (une quinzaine de titres) et en attendant d’avoir les moyens financiers et techniques de le commercialiser nous passâmes à l’étape suivante, transposer et réarranger ces morceaux pour la scène. D’abord avec l’ordinateur puis en intégrant d’autres membres : Flo (ami d’enfance) au violoncelle puis, dernièrement Paul et Greg, membres du groupe Ilijaz, musiciens pratiquant aussi plusieurs instruments. Afin de garder la polyvalence de chacun on échange nos instruments sur scène comme on le fait en studio mais, cette fois, habillés en ninjas puisque mercenaires de la musique pendant que The Nunk est revêtue de son kimono, en geisha car pratiquant elle même plusieurs arts (musique, peinture, poésie, stylisme maille), The Nunk étant la contraction de "the geisha nun is a punk".

Et si on parlait de vos influences musicales ?

On se trouve, aujourd’hui, confrontés au système actuel (surtout en France) où les musiques doivent être classées par style, genre, zones géographiques, afin d’être vendues comme, je cite des propos entendus en travaillant pour des structures professionnelles, des pots de yaourt. C’est pourquoi nous nous auto produisons car nos goûts sont à l’image de notre musique : sans limite. On peut passer de Zappa à Slayer puis de Funkadelic à Sonic Youth, de Stravinsky à Gorillaz, etc..... Nous sommes tous très fans des musiques des années 60 / 70 car nous aimons la chaleur des instruments de l’époque, des enregistrements analogiques où on laissait plus de place à l’improvisation et aux instruments mais voulons aussi utiliser la puissance des machines d’aujourd’hui, ordinateurs, synthés, boites à rythme. On a notre style et préférons, en général et puisque c’est une question récurrente, utiliser le mot "fusion" pour qualifier notre musique, ou electrogroovejazzrock.

Quel sont vos projets ?

En plus de tout ce travail de mise en scène et de répétitions en vue de nos prochaines dates, on vient de créer notre structure, Rocku Juu Ichi, afin de sortir notre disque (en physique, CD et vinyl et pas en téléchargement, compressé sur internet) pour l’année 2014 et, certainement, par nos propres moyens

Merci Toops

Merci

The Nunk Site Officiel
En écoute
Sur Facebook
Sur Youtube
Fais Découvrir TON SON

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mentions Fécales - Contact - Flux RSS - - Site réalisé par Webga